sculpture

Le 1er Mai, je suis solidaire

Ce n'est pas par convictions politiques, mais le 1er Mai, je ne bosse pas !

C'est mon habitude, donc aujourd'hui c'est promenade et surtout une occasion de vous faire découvrir des endroits un peu cachés de l'île.

A quelques minutes de mon atelier, juste après un de mes bureau favoris (là où apparaît le phoque de lave), se situe ce parcours sans embuches et très peu fréquenté.

Lagon

On se rend compte que la lave est omniprésente.

Lave

Cette coulée date presque des origines de l'île, elle à été façonnée par les assauts de l'océan. C'est presque lunaire mais c'est surtout un aspect sauvage de nos côtes.

vagues et houle

La houle est bien formée, l'embrun salé me rafraîchit et le spectacle des vagues déferlantes me comble de bonheur.

Vagues et houle

Abrités du regard et des tourments de l'océan, des aquariums naturels sont le terrain de jeux de nombreux poissons aux couleurs étonnantes.

Hélas, je ne peux descendre pour les approcher et les photographier.

Trop bronzé

Au détour du chemin, "Maurice" avait oublié sa protection contre les UVs...  (je suis cuit dixit!)

Un peu plus loin, en contre-bas, une surprise inattendue...

Surprise

Ciel !

Du bois flotté !

Je vais devoir le négocier avec le gardien, avant de faire demi-tour pour renter.






















Quelles trouvailles !

Encore une belle journée ensoleillée, en ce samedi de Pâques, et qui m'invite à glaner.

En route donc... direction l'anse des casquades.

 

 

Hélas... peu de bois flotté, mais encore une fois, le cadre vaut le détour.

Un petit saut vers un autre "bureau" et là, surprise !!!

Un phoque de lave m'attendait...

 

Superbe et majestueux, il sourit au gens de passage, et il rit du temps qui passe.

Un autre cadeau de Dame Nature m'attendait un peu plus loin, à peine enfoui dans le sable.

Dès que je l'ai vu, sa mise en scène m'est apparue évidente.

Voici ce que j'en ai fait.

 

Evidemment j'ai interrompu mes recherches, le bloc pesant à lui seul 15kgs, et l'envie de lui attribuer une histoire étant trop pressante.

Que pensez-vous du résultat?

 

 

L'Eléphant

L'éléphant

Dans ma récolte de ce jour :

Donc ... Au travail !

Après avoir transféré l'image sur mon ordi, j'ai voulu voir ce que donnerait le fait d'enlever une petite partie de bois sous la trompe.

En deux clics, un premier résultat.

Restait à trouver dans mon stock de quoi faire une oreille et une défense...

Pour l'oreille, rien à faire, pour la défense, un petit coup de scie et du ponçage pour la rendre pointue.

Et voilà le résultat final.

Un grand merci à Dame Nature pour ce joli cadeau.

 

 

 

Mes humeurs du moment

Le 22 mars 2010 

Les Facéties de Dame Nature

______________________________________

C'est à la fois risible et non. Surtout prenez-le avec humour.

Comment se fait-il que cette petite île paralyse totalement la grande et majestueuse Europe à cause de lui : l'Eyjafjöll?

Avec tous nos cybers machins, nano-trucs, hypers bidules, et ceux qui les actionnent, nos supers XXX, comment en est-on arrivés à ce qu'il faut appeler un BUG!

Je pense à tous ces voyageurs en attente d'avion et l'îlien que je suis en pâti aussi pour tout ce qui est frêt aérien, courrier, produits frais, etc.

Cependant je m'interroge sur les prévisionistes et leur réelle capacité à ... prévoir, le bon sens imposant au volcan des rejets dans l'atmosphère.

Ici, le Piton de la Fournaise se réveille régulièrement et n'a, je croise les doigts, que pour conséquence de couper le trafic routier Est-Sud.

Mais ici, le volcan, on l'étudie, on le surveille, on le sonde, bref, on le bichonne.

Je suis pourtant convaincu que nous ne sommes que des apprentis sorciers (preuve en est la dernière tempête Xynthia) qui jouons trop souvent avec Dame Nature, sans avoir réellement consience des effets secondaires de nos comportements.

Un minimum de reflexion s'impose.

A bon entendeur ...

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site